Search
  • Laurent

Les débuts de la serrurerie moderne



L’Age Industriel poussa la serrurerie dans une nouvelle ère. Les systèmes sont devenus plus sophistiqués et par la suite, les britanniques sont devenus spécialistes dans le secteur de la sécurité.


En 1778, le serrurier réputé Robert Barron inventa un nouveau système de verrou : la serrure à gorges, qui fonctionne en double action. L’ancienne serrure à gâchette se déverrouillait quand toutes les goupilles étaient enclenchées, et la nouvelle méthode nécessitait de ses deux à quatre différents leviers pour être soulevés à des hauteurs bien précises et différentes. Le serrurier appela son invention “la serrure la plus sûre que toutes celles conçues jusqu’ici”.


Pourtant, cette nouvelle serrure avait toujours des lacunes en termes de sûreté. Avec les outils et connaissances en la matière, elle pouvait être crochetée, bien que ce soit plus complexe. Puisque l’ajout d’un plus grand nombre de goupilles augmentait la sécurité, ça ne prit que peu de temps à un autre britannique pour améliorer la serrure de Barron.


Joseph Bramah, un mécanicien et inventeur de la fin du XVIIIème siècle inventa en 1784 une serrure de haute sécurité qui est encore vendue aujourd’hui à Londres et son design est à peu de choses près le même qu’autrefois. Une clef cylindrique presse plusieurs disques dans la serrure qui ont les mêmes fonctions que les leviers de la serrure de Barron. La clef adaptée tape dans les disques à des profondeurs précises et fait se rétracter le verrou.


L’inventeur était tellement certain de lui quant à la sûreté de sa serrure qu’il exposa dans la vitrine de sa boutique en 1790 une serrure de “concours”, promettant 20 pièces d’or à quiconque parviendrait à la rompre, ce qui représente aujourd’hui un montant d’environ 200,000 dollars.


Elle demeura pendant très longtemps inviolée.


Mais à l’Exposition Universelle de Londres en 1851, un serrurier américain, Alfred Hobbs, parvint en 51 heures de travail à déjouer le système de sécurité de la serrure et l’ouvrir.


L’excellence qualitative de la serrure de Bramah n’empêcha pas d’autres inventeurs de continuer à innover les systèmes. Au début du XIXème siècle au Royaume Uni, un cambriolage d’une base navale royale à Portsmouth a mené le gouvernement à organiser un concours pour créer une serrure incassable, qui ne pourrait être qu’à l’aide de la clef adaptée, avec une récompense de 100 livres sterling à la clé.


Ce fut Jeremiah Chubb qui remporta la compétition. Il eut l’idée reprendre la serrure originelle de Barron et de l’améliorer en ajoutant son propre système de serrure à gorge. Il ajouta une fonctionnalité intégrée, avec un système bloquant directement l’insertion d’une mauvaise clef.


Evidemment, avec un système pareil, seule la bonne clef pouvait déverrouiller la serrure. Sa serrure resta, comme celle de Bramah, inviolée jusqu’à l’Exposition Universelle moins d’un demi-siècle après jusqu’à ce que le serrurier américain réussisse également à la ouvrir celle ci une fois encore.


Le spectacle légendaire qu’offra l’américain lors de l’Exposition Universelle signa l’arrêt de mort des anglais comme les maîtres de l’art de la serrurerie. Avant cela, ils avaient été depuis longtemps considérés comme ceux ayant conçu les meilleures serrures au monde et furent alors détrônés au milieu du XIXème siècle.

14 views
  • Google Adresses Icône sociale
  • Yelp Social Icône
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
Serrurier Marseille Express
10 rue de la république
13001 Marseille
Téléphone : 09.70.14.02.25
Horaires d'ouverture :

Lundi : Ouvert 24h/24

Mardi : Ouvert 24h/24

Mercredi : Ouvert 24h/24

Jeudi : Ouvert 24h/24

Vendredi : Ouvert 24h/24

Samedi : Ouvert 24h/24

Dimanche : Ouvert 24h/24

Copyright © 2019 Serrurier Marseille Express